Conditions

ANGIOMES

Ce sont des amas de vaisseaux sanguins localisés qui apparaissent sous plusieurs formes :

  • d’étoile ou d’araignée (angiome stellaire)
  • d’un petit bouton soulevé rouge sang (angiome rubis)
  • d’une masse (hémangiome ou fraise)
  • d’une tache de vin (nævus flammeus)

Les angiomes rubis peuvent être nombreux chez certaines personnes prédisposées génétiquement. Plusieurs personnes sont prédisposées aux angiomes rubis et aux kératoses séborrhéiques.

Les 2 premières formes (angiomes stellaire et rubis) disparaissent avec le laser pulsé au colorant (VBeam Perfecta) règle générale en un ou deux traitements, en toute sécurité sans laisser de cicatrice. Les deux dernières formes (hémangiome et nævus flammeus) nécessitent plus de traitements.

Après le traitement, il y aura de l’enflure (œdème), rougeurs plus intenses, parfois pourpre pendant quelques jours.

EXCROISSANCES

Ce terme englobe les zones de la peau faisant relief. Il y en a différents types :

  • Les acrochordons (communément appelés «tétines»)
  • Les nævi soulevés (« grains de beauté » bombés)

ACROCHORDONS :

Il s’agit d’excroissances bénignes survenant en particulier aux sites de friction chez certaines personnes prédisposées de façon génétique. Bien qu’ils soient parfois gênants, ils ne présentent pas de risque de transformation en cancer de la peau.

L’excision n’empêche pas d’autres acrochordons de réapparaître. Règle générale, la cicatrice est minime ou non visible, surtout selon la taille de la base de la lésion.

NAEVI (GRAINS DE BEAUTÉ) :

Ce sont des lésions bénignes de la peau originant des cellules mélanocytaires, parfois plats, légèrement soulevés ou carrément bombés.

Après examen médical par Dre Faucher, si ceux-ci sont bénins mais vous importunent (incommodants ou inesthétiques selon vous) une excision peut être envisagée par technique de rasage, poinçon ou excision fusiforme; la technique offrant un résultat esthétique optimal et la cicatrice éventuelle seront discutées et choisies au préalable avec Dre Faucher. Évidemment, s’ils sont suspects, l’excision et la technique utilisées seront recommandés par Dre Faucher.

En conclusion, l’excision de ces 2 types d’excroissances bénignes peut donc être faite de façon simple et efficace par Dre Faucher elle-même. Il faut savoir que des frais raisonnables sont encourus lors de ces petites chirurgies.

KÉRATOSES SÉBORRHÉIQUES

Ces lésions bénignes sont fréquentes chez les gens génétiquement prédisposés mais aussi au début d’âge adulte puis augmentent en nombre et en taille graduellement fréquemment en âge avancé.

Ces lésions bénignes fréquentes apparaissent sur tout le corps et même le cuir chevelu. Parfois planes à légèrement soulevées à plaques de texture irrégulière voire friables, telle une verrue.

Elles peuvent être de couleur beige à brunâtre. Elles se traitent facilement soit par cryothérapie (azote liquide) ou chirurgie simple (curetage).

LE MÉLASMA

Il s’agit de taches pigmentées de forme irrégulière, habituellement au visage chez la femme génétiquement prédisposée. Les hormones étant en cause, la prise d’anovulants et la grossesse sont des facteurs déclencheurs ou aggravants potentiels.

Dre Faucher, en tant que dermatologue, est évidemment très habilitée à émettre le diagnostic et le niveau d’atteinte dans la peau et vous conseiller les traitements adaptés à votre cas bien précis.

Bien qu’on ne puisse vous promettre une guérison, il est possible de vous proposer des traitements pouvant l’atténuer significativement ou l’éliminer.

TRAITEMENTS :

Étant donné qu’il s’agit d’une condition difficile à soigner, vous pouvez maximiser vos résultats en combinant les méthodes de traitement; par contre, comme il y a risque d’hyperpigmentation post inflammatoire (autre type de pigmentation survenant suite à un phénomène inflammatoire ou traumatique), cette approche doit être méthodique et non agressive.

D’abord, la photoprotection quotidienne est absolument nécessaire, puis les traitements topiques (crèmes) prescrits peuvent donner de bons résultats. Ceux‑ci peuvent évidemment être prescrits et/ou recommandés. Ensuite, il est possible d’améliorer le mélasma d’autant plus avec les peelings doux, soit l’application d’acide glycolique à concentrations croissantes. Les peelings doux peuvent aussi améliorer les pores dilatés, les fines ridules, l’acné et le photovieillissement léger. Après les peelings, les traitements par Lumière intense pulsée (IPL) peuvent atténuer la composante plus profonde du mélasma l’améliorant donc d’autant plus.

ROSACÉE

La rosacée est une affection chronique de la peau; elle se manifeste par de la couperose, des rougeurs, de l’enflure et/ou petits boutons rouges (papules) ou à tête blanche (pustules); aussi, des bosses charnues peuvent parfois apparaître sur le nez (rhinophyma), surtout chez les hommes.

C’est une affection chronique de la peau comprenant une phase vasculaire associée ou non à de l’enflure occasionnelle. La couperose est la présence d’un plus grand nombre de vaisseaux sanguins (d’où les rougeurs) dont certains deviennent dilatés, c’est-à-dire, ouverts (télangiectasies). La phase inflammatoire se manifeste par de l’enflure et des petits boutons rouges (papules) et/ou à tête blanche (pustules). Celle-ci se traite avec des médicaments en application locale (crème, gel, etc.) et/ou par la bouche.

Le laser pulsé au colorant (Vbeam Perfecta de Candela) peut traiter la phase vasculaire soit la couperose, les rougeurs et les télangiectasies. Il est utilisé par les dermatologues depuis 25 ans pour cette affection : son efficacité et sa sécurité sont donc bien établies.

Si la phase inflammatoire (boutons et enflure) est bien traitée au préalable, il est possible d’éliminer environ 80% des rougeurs (vaisseaux sanguins dilatés) en 2 ou 3 traitements de laser pour une rosacée «moyenne».

TACHES PIGMENTAIRES

Plusieurs types de lésions cutanés différentes peuvent se présenter sous forme de lésions de couleur brune : grains de beauté, taches de naissance, taches pigmentaires reliées au soleil (planes) ou reliées à l’âge (plus texturées).

Un examen médical spécialisé est primordial avant d’envisager un traitement quelconque et d’établir un diagnostic. Le dermatologue est le médecin expert de la peau donc le professionnel le mieux formé afin de poser un diagnostic adéquat avant d’envisager un traitement pour enlever ou traiter une tache brune. En effet, certaines lésions précancéreuses ou cancéreuses peuvent se présenter sous forme de taches brunes.

Un plan de traitement répondant à vos besoins et à votre budget vous sera suggéré; celui-ci pourrait inclure cryothérapie, laser, lumière intense pulsée (IPL) et/ou chirurgie.